Invité Afrique

Sophie Baillon, chargée du dossier des Bushmen du Kalahari à l’antenne française de Survival International

Audio 05:45

«Soi-disant pour leur apporter le développement, le gouvernement botswanais avait décidé d'expulser les Bushmen de la réserve où ils pratiquaient leur mode de vie traditionnelle de chasse et de cueillette. Relocalisés dans des minis villages, ils ont été voués à l'alcoolisme et à la prostitution »

Publicité

Au Botswana, le dernier épisode judiciaire d’une histoire qui dure déjà depuis quelques années : la cour d’appel botswanaise vient de reconnaître aux Bushmen du Kalahari le droit de creuser des puits dans la réserve où ils vivent, et aussi et surtout, utiliser celui dont le gouvernement botswanais leur avait interdit l’utilisation. C’est peut-être la fin d’un conflit entre ce gouvernement et les Bushmen, un conflit qui remonte quand même aux années 90.

Eclairages de Sophie Baillon, chargée du dossier des Bushmen du Kalahari à l’antenne française de Survival International.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail