Chronique des matières premières

Les prix de la viande de boeuf s'envolent sur les marchés aux Etats-Unis

Audio 01:33

Publicité

 

Le boeuf bondit, le boeuf s'envole...
L'image, largement utilisée par la presse américaine, pourrait être amusante  s'il ne s'agissait pas des prix de la viande de boeuf. L'alerte avait été lancée il y a plusieurs mois, déjà. Mais les choses sont devenues brutalement concrètes à la mi-janvier lorsque la livre de boeuf a dépassé 1 dollar 10 sur le Chicago Mercantile Exchange, où elle est cotée 1 dollar 10. C'est du jamais vu ! C'est une augmentation de 25% en un an.
Bien sûr, les analystes avaient prédit une hausse des cours après l'envolée des prix du soja, du blé et du maïs, largement utilisées dans l'alimentation bovine, et qui ont bondit, eux aussi, de respectivement 35, 45 et 50% en 2010.

13 milliards de burgers consommés chaque année aux Etats-Unis

Pour le consommateur américain, l'effet se fait déjà ressentir dans les assiettes. Selon le ministère de l'Agriculture, à Washington, l'indice des prix à la consommation s'affichait en hausse de 6,1% sur un an concernant de boeuf. Fin janvier, le géant du fast food, McDonald's, reconnaissait qu'il lui faudrait répercuter une partie de cette hausse sur ses prix. Et même si les grands groupes alimentaires ont déjà négocié les prix du boeuf pour une bonne partie de l'année, une hausse du prix du burger semble donc inéluctable dans un pays où l'on en consomme 13 milliards par an.
Et le marché n'est pas dopé que par l'augmentation des matières premières agricoles. Les exportations de boeuf américain sont également en hausse. Notamment après la fièvre aphteuse qui a touché, début janvier, la Corée du Sud, Séoul à dû procéder à l'abattage de près d'un million de porcs et de bovins contraignant ses voisins asiatiques à chercher d'autres sources d'approvisionnement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail