Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Omar Balafrej, président de la Fondation Abderrahim Bouabid

Audio 04:54

« Le roi a compris le message du 20 février, mais aussi des mouvements revendicatifs qui existent depuis un certain temps au Maroc et qui réclament de la démocratie mais aussi plus de justice sociale. »

Publicité

« C'est un discours historique », dit Madrid. « Un discours courageux », ajoute Paris...
Mercredi, en réponse aux manifestations du 20 février, le roi Mohammed VI du Maroc a annoncé de profondes réformes politiques avant l'été.
Réaction de l'un des animateurs de la journée du 20 février. Omar Balafrej préside la Fondation Abderrahim Bouabid.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.