Chronique des droits de l'homme

Disparition de la police politique en Tunisie?

Audio 03:40

En Tunisie, les organisations de défense des droits de l'homme en ont pleuré de joie : le ministère de l'Intérieur a annoncé le lundi 7 mars la suppression de la direction de la sûreté de l'Etat et "toute forme d'organisation s'apparentant à la police politique". C'est cette police secrète qui a pendant des années harcelé, battu et suivi opposants, défenseurs, avocats et tous ceux qui, aux yeux du régime de Ben Ali, pouvaient constituer un danger. Mais est-ce que pour autant ceci signifie la disparition de toute la police politique? Où sont toutes les archives? Que faire de tous ces documents?