Accéder au contenu principal
Priorité santé

1. La santé mentale dans les pays du sud

Audio 19:29
Jardins d'internement de l'Hôpital Psychiatrique de Ndera au Rwanda.
Jardins d'internement de l'Hôpital Psychiatrique de Ndera au Rwanda. (Photo : Céline Grassin Delyle / RFI)

« Les trois quarts des patients souffrant de troubles de la santé mentale vivent dans les pays en développement et ne bénéficient souvent d’aucun traitement ni de soins». Ce constat a conduit le magazine Alternatives Internationales à s’intéresser dans son numéro du mois de mars à la question de la prise en charge de la santé mentale dans les Pays du Sud. Priorité Santé a décidé de se joindre à cette réflexion. Alors que l’effort des Etats du Sud en termes de budget est quasi-inexistant en faveur des malades mentaux, les associations et les ONG elles, s’activent auprès de la population et des bailleurs de fonds. Nous faisons le tour du monde de ces structures au Cambodge, au Liban ou encore au Sénégal pour savoir quel en est le bilan, et surtout s’il est possible d’espérer un « mieux-aller », une prise de conscience des États en faveur de leurs malades.

Publicité

Pour nous en parler :

  • Yann Mens, Rédacteur en chef de Alternatives Internationales
  • Reportage de Claire Hédon à l’Hôpital psychiatrique de Ndera au Rwanda
  • Dr Philippe Gasnier, psychiatre auCentre hospitalier spécialisé EPSMD de l'Aisne.
  • Pr Momar Gueye, Chef du service de psychiatrie au CHU de Fann à Dakar.
  • Pr Ka Sunbaunat, psychiatre, directeur du programme national de santé mentale du Cambodge et doyen de la faculté de médecine. Fondateur de la psychiatrie au Cambodge après les massacres perpétrés par les khmers.
  • Arwa El -Amine Halawi, présidente du Lebanese Autism Society-LAS à Beyrouth au Liban.  

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.