Accéder au contenu principal
Bonjour l'Europe

La Bulgarie s'oppose violemment à l'Aube d'Odyssée

Audio 02:42
Le maire de Sofia, Boïko Borissov.
Le maire de Sofia, Boïko Borissov. GNU/Wikipedia
4 mn

L'opération Aube de l'Odyssée engagée à l'initiative de Paris n'a pas seulement provoqué l'ire de Moscou et de Pékin, mais aussi divisé les pays de l'Union européenne. Et, curieusement, c'est de Bulgarie que sont venues les critiques les plus virulentes contre la guerre en Libye...

Publicité

S'exprimant hier (21 mars) à la télévision, le Premier ministre Boïko Borissov a qualifié les frappes aériennes menées par la coalition internationale « d'aventure guidée par des intérêts pétroliers. "Jamais, je ne laisserai nos pilotes y prendre part.. » a-t-il martelé. Une position qui tranche avec le ton plutôt conciliant de la Bulgarie au sein de l'UE, qu'elle n'a rejoint en 2007 qu'au prix de nombreuses conditions...

Un sujet d'Alexandre Lévy.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.