Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Commandants Morou Ouattara et Wattao, anciens chefs rebelles en Côte d'Ivoire

Audio 05:18
Commandant Ouattara Issiaka dit Wattao, l'un des commandants ont participé à la capture de l'ex-président ivoirien.
Commandant Ouattara Issiaka dit Wattao, l'un des commandants ont participé à la capture de l'ex-président ivoirien. (Photo : AFP)

« L'Onuci et la force Licorne ont d'abord bombardé les armes lourdes et ça nous a facilité l'accès à la résidence présidentielle. Lorsque nous avons défoncé la porte du bunker à la roquette, le président Gbagbo s'est rendu en disant « Ne me tuez pas, ne me tuez pas ! ».

Publicité

Comment est tombé Laurent Gbagbo ? Comment s'est passé l'assaut final contre sa résidence, lundi 11 avril 2011 à Abidjan ?

Ce mercredi matin, deux «comzones» témoignent. Les «comzones», ce sont les anciens chefs rebelles qui se battent depuis neuf ans pour Alassane Ouattara.

Le commandant Morou Ouattara et le commandant Wattao ont participé à la capture de l'ex-président ivoirien, lundi matin.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.