En sol majeur

1 - Dick Annegarn (rediffusion)

Audio 19:30
Dick Annegarn
Dick Annegarn Tôt ou tard

C'est en Hollande -« pays aussi plat qu'un plat »- que Benedictus Albertus Annegarn, alias Dick Annegarn (né à La Haye le 9 mai 1952) passe les six premières années de sa vie. Aux débuts de « l'Europe des six », son père, traducteur, s'installe à Voluwé St Pierre dans la banlieue de Bruxelles où Dick fréquente l'Ecole Européenne, intégre le mouvement scout avec le totem de « marmotte rouscailleuse ». Une expression qui le résumerait assez bien.

Publicité

Sa découverte de la chanson passe par Brel, Brassens, Béart et les interprètes néerlandais prisés par sa famille. Sa première guitare, Dick Annegarn l'emprunte à son frère aîné. Et sa première chanson en français lui paraît tellement ratée qu'il passe aussitôt à l'anglais. Adolescent il participe à un chantier de reconstruction de village dans les Cévennes et découvre le sud de la France (où il vit actuellement). Après le « baccalauréat européen » (1970), il commence à Louvain avec des études d'agronomie, trop éloignées du concret à son goût et s'en lasse très vite. Lors de sa venue à Paris, il découvre la vague folk et les « hootenannies » organisés au Centre Américain par Lionel Rocheman. Il y croise Marcel Dadi, Bill Deraime, Hervé Cristiani et trouve naturellement sa place avec quelques standard de blues, de gospel, quelques chansons de Brel et « se fait la main avec les petits trucs » qu'on retrouvera sur son premier album. Dick Annegarn jongle avec les mots et les sons, oscille sur le fil entre dérision et gravité, joue avec la syntaxe. Son origine, son accent lui confèrent une folle liberté et on ne peut qu'applaudir le virtuose atypique. Dick Annegarn enchaîne les concerts, vit de son activité et s'en démarque. Il ne se veut le porte-parole de personne mais un homme, un citoyen qui écrit, revendique le caractère subjectif de la chanson. Il affirme que « l'art est un divertissement qui donne bonne conscience à ceux qui le pratiquent, rend inactifs ceux qui le consomment, dans un contexte où chacun doit se battre pour vivre, manger se loger ».

Pour en savoir plus

annegarn.free.fr/
 

Les choix musicaux de Dick Annegarn

Nzra Ajdig de Rais Mohand

Georgia on my mind de Ray Charles

Gnossiennes 3e de Erik Satie

Alabama de John Coltrane

Les Wagonnets de Michel Jonasz

Frères de Dick Annegarn

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail