Accents d'Europe

Quid du Cinema européen ?

Audio 19:31

C’est parti ce soir pour le festival de Cannes. Une 64° édition avec gloires reconnues et jeunes réalisateurs qui vont se côtoyer. Président du jury, Robert de Niro, et une pléiade de stars pour monter les marches. Le plus grand festival du monde s’annonce plus glamour que jamais.C’est l’occasion de faire le point sur le cinéma européen, pas si en forme que cela.

Publicité

Exemple symptomatique le cinéma hongrois
Le Festival du film hongrois s’est terminé dimanche soir à Budapest sur une note très pessimiste. Car il s’agit peut-être du dernier. La faute aux subventions qui diminuent comme peau de chagrin depuis l’arrivée au pouvoir de la droite et du Président Orban, qui a d'ailleurs annoncé la liquidation de la fondation pour le cinéma. Une quinzaine de tournage ont dû être arrêtés. Reportage de Florence Labruyere.

Tourner dans les pays d' Europe Centrale
Pour éviter de disparaître et résister aux coûts de production, d’autres réalisateurs ont trouvé une solution depuis quelques années déjà : aller tourner dans les pays d' Europe Centrale qui se livrent à une concurrence acharnée, à coups de salaires minimes et d ‘avantages fiscaux. Très à la mode puis devenue " trop chère", la République tchèque et Prague en particulier, a vu récemment revenir producteurs et réalisateurs, grâce à un crédit d'impôt. Un reportage de Christine Dupré.

Nanni Moretti, le réalisateur italien du « Journal Intime » ou du « Caïman » a trouvé une autre solution pour financer ses films ou de jeunes metteurs en scène 
Il a acquis, à travers sa société de production, le cinéma « Nuovo Sacher », dans le quartier de vivant de Trastevere à Rome qui lui sert de base de diffusion de ses films et de ses productions. Mathilde Auvillain vous y invite d’ailleurs à savourer son dernier film, Habemus Papam, présenté d’ailleurs à Cannes.

 
Les autorités norvégiennes viennent de décider de maintenir l'interdiction des combats de boxe professionnelle sur le sol norvégien
La discipline est également prohibée à Cuba, en Iran ou en Corée du nord. Mais la Norvège est le seul pays au monde où la boxe professionnelle est interdite pour des raisons médicales. Le sports est considéré comme violent par les autorités, même si le dernier cas de décès en Europe remonte à 1995. Les boxeurs et boxeuses norvégiennes, qui pensaient pouvoir un jour prochain combattre pour un titre à domicile, sont dégoûtés. Reportage de Grégory Tervel.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail