Invité Afrique

Pape Ibrahima Kane, membre de l'ONG Open society

Audio 05:31
Logo de l'ONG Open Society.
Logo de l'ONG Open Society. soros.org

« Ce qu'on a découvert  c'est qu'il y a dans les textes de législation sur la nationalisation de divers pays africains, des discriminations d'ordre raciale, ethnique et même parfois sur la base réligieuse. »

Publicité

L'ONG Open society a présenté mercredi 18 mai 2011 à Dakar au Sénégal, des études menées sur la question de la nationalité en Afrique. Une question qui est souvent l'objet de conflits sur le continent lorsqu'elle est instrumentalisée à des fins politiques.

Membre de l'ONG Open society,  Pape Ibrahima Kane détaille le contenu de ces études.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail