Chronique des matières premières

Les prix du girofle s’emballent avant une production indonésienne catastrophique

Audio 01:48
clous de girofle.
clous de girofle. MARCO LONGARI/AFP

La Nina et ses pluies diluviennes ont décidément eu beaucoup d'impact sur les productions agricoles en Indonésie : moins de caoutchouc, moins de cacao, de café, de poivre. Mais aussi moins de girofle !

Publicité

Les violentes averses de la fin de l'année dernière ont arraché les fleurs des girofliers. Ce sont ces fleurs en boutons, cueillies à la main, puis séchées au soleil, qui se changent en clous de girofle, au parfum et aux vertus si recherchées dans la cuisine, l'industrie agro-alimentaire et la pharmacie.

La récolte indonésienne qui va bientôt commencer sera donc beaucoup moins importante. Elle est en moyenne de 80 000 tonnes par an. Elle pourrait descendre à 35 000 tonnes selon les pires pronostics des négociants en épices. C'est un bouleversement pour ce marché étant donné la consommation énorme de girofle que fait l'Indonésie elle-même, pour ses fameuses cigarettes parfumées, les « Kretek ».

L'industrie indonésienne du tabac pourrait ainsi avoir besoin d'importer, une première. Des rumeurs courent selon lesquelles Jakarta accorderait des licences d'importation, alors que c'était totalement interdit jusqu'alors. C'est pourquoi les prix des autres origines se mettent aussi à grimper très fortement.

Le girofle malgache, certes de bonne qualité, atteindrait 8 500 dollars la tonne. Il avait déjà connu une belle inflation l'an dernier lorsque les Indiens, qui sont les plus gros consommateurs de girofle au monde, n'avaient pas trouvé les quantités suffisantes au Sri Lanka, leur fournisseur habituel.

L'Inde s'était donc reportée sur Madagascar, ce qui avait lancé la spirale de hausse. A présent tous les importateurs, de l'Inde à la Chine en passant par le Moyen-Orient, l'Europe et les Etats-Unis guettent l'arrivée imminente de la récolte comorienne de girofle. Quant aux négociants singapouriens ils sont déjà en quête de marchandise qu'ils stockeront pour l'heure où l'Indonésie importera du girofle, et où les prix du marché atteindront de nouveaux sommets.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail