Culture vive

2. Les «Mensonges», de Valérie Zenatti

Audio 26:31
Valérie Zenatti
Valérie Zenatti © Patrice Normand

«Menteuse», Valérie Zenatti l'est dès la première ligne de ce livre puisqu'elle prétend être Aharon Appelfeld, jusqu'à ce qu'elle dévoile sa propre identité. Cet  «aveu» l'amène à parler de son enfance à Nice, de sa fascination pour les fêtes juives, de la révélation que fut pour elle, enfant, le film «Holocauste», de son adolescence en Israël avec sa famille, de sa rencontre avec Aharon Appelfeld, l'écrivain dont elle devient la traductrice et l'amie.→ «Mensonges», de Valérie Zenatti, éditions de l'Olivier.