Le coq chante

L’association d’aide aux enfants et aux familles démunis de Ouahigouya au Burkina Faso

Audio 26:31
Par : Sayouba Traoré
28 mn

Il est question ici des difficultés qui entravent la scolarisation des enfants. La pauvreté frappe durement les populations, et prendre la charge des aliments et la scolarité de leurs enfants est un parcours du combattant. Pour comprendre le problème et pour mieux faire connaissance avec l’ADEFAD (Aide aux enfants et aux familles démunies), une première visite dans le quartier Woufré de la ville de Ouahigouya, dans la cité dite des forces vives, et dans le village de Aourèma, dans la province du Yatenga.

Publicité

Cette association encadre les mères d’élèves dans 38 villages de la région, à travers le Programme appui-Mères d’élèves. Chaque femme reçoit une dotation initiale de 3 pondeuses et un coq. Par la suite, une seconde donation de moutons. Ensuite, un encadrement technique et un suivi-accompagnement. Le but étant de faire fructifier ce capital de départ. L’idée, c’est de permettre à ces femmes de dégager un bénéfice suffisant pour prendre en charge la scolarité des enfants. L’accent étant particulièrement mis sur la scolarisation des jeunes filles.

Invités :
- Mamadi Ouédraogo, instituteur, coordonnateur de l’association
- Rasmanè Sawadogo, animateur ADEFAD, village de Aourèma
- Zourata Ouédraogo, mère de 7 enfants, habite le quartier Kerga de Aourèma
- Korotimi Ouédraogo, mère de famille, habite le quartier Sanbsin de Aourèma.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail