Accéder au contenu principal
La marche du monde

1 - Cambodge : La parole des bourreaux

Audio 19:30
Portraits des victimes du régime khmer rouge à Toul Sleng, à Phnom Penh (16 septembre 2010).
Portraits des victimes du régime khmer rouge à Toul Sleng, à Phnom Penh (16 septembre 2010). Reuters/Chor Sokunthea
22 mn

Le lundi 27 juin 2011, s’ouvre à Phnom Penh le procès des quatre hauts responsables khmers rouges encore en vie. Il s’agit de Nuon Chea, le frère numéro 2, considéré comme l’idéologue du parti et bras droit de Pol Pot décédé en 1998 ; de Kieu Samphan, ancien chef de l’Etat ; de Ieng Sary, ancien ministre des Affaires étrangères et de son épouse Ieng Thirith, la belle-sœur de Pol Pot.

Publicité

Ils sont accusés de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de génocide. Et je vous propose aujourd’hui d’entendre les voix de Kieu Samphan et de Ieng Sary grâce à deux archives RFI exclusives, où ils déclarent avoir œuvré pour sauver la souveraineté de leur pays.

Entre 1975 et 1979, sur 7 800 000 de Cambodgiens, 2 millions ont été exterminés par les khmers rouges.

Invitée : Soko Phay Vakalis, maître de conférences au Département d’Arts plastiques de l’Université Paris VIII.

Avec les témoignages de :

- Van Nath, peintre et rescapé du centre d’exécution S21 et Both Sorin, à l’atelier de la mémoire au Centre Bophana à Phnom Penh

- Rithy Panh, cinéaste, auteur de « Bophana, une tragédie cambodgienne » et « S21, la machine de mort khmère rouge »

Et les archives sonores RFI : Les entretiens téléphoniques de Ieng Sary (1996) et Kieu Samphan (2004) réalisés par Jean-François Tain, rédacteur en chef du service cambodgien de RFI.

A lire : Cambodge, l’atelier de la mémoire, un livre et un DVD aux éditions Sonleuk Thmey.

A suivre : Un grand reportage de Sophie Malibeaux diffusé le 27 juin 2011 sur RFI.

A visionner : 1978. Les images retrouvées des khmers rouges, un épisode de la collection « Mystères d’Archives ». Dirigée par Serge Viallet, une co-édition ARTE et INA.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.