Chronique des matières premières

L'Afrique devient un acteur majeur du marché du sucre

Audio 01:39
Un champ de canne à sucre.
Un champ de canne à sucre. parhessiastes

L'Afrique consomme de plus en plus de sucre mais elle devient aussi une région importante de production, en premier lieu en Afrique australe.

Publicité

L'Afrique consomme à ce jour plus de sucre qu'elle n'en produit et cette demande s'accroît à mesure que la classe moyenne se développe. Avec 16 kilos par an et par habitant, contre 24 kilos en moyenne dans le monde, les Africains consomment au total 17 millions de tonnes de sucre : 10% de la demande mondiale pour 15% de la population de la planète, il y a donc encore une belle marge de progression possible mais le potentiel n'est pas uniquement du côté des consommateurs. Il est aussi très fort s'agissant de la production.

« L'Afrique est un géant du sucre en puissance », résume un économiste de Booker Tate. Cinq pays d'Afrique figurent parmi les pays qui ont les coûts de production les plus faibles au monde : les plantations de canne à sucre bénéficient d'un climat idéal, elles ont donc de forts rendements à l'hectare. Vastes, elles permettent des économies d'échelle. En haut du podium, l'Afrique du Sud produit près de 2 millions de tonnes de sucre. Cette année la récolte a souffert de la sécheresse, comme au Kenya, deuxième pays producteur africain et à Maurice, le numéro 4. Du coup, c'est la Zambie, le numéro 3, avec une belle production cette année, 450 000 tonnes, qui a développé ses exportations à un niveau record : 125 000 tonnes vers ses voisins africains, 108 000 tonnes vers le marché européen.

La Zambie a plus que doublé sa production de sucre en trois ans et un nouvel investissement sud-africain, le plus gros à ce jour hors secteur minier, devrait augmenter de moitié la récolte de sucre d'ici deux ans. Les projets se multiplient aussi dans le reste de l'Afrique australe : au Kenya, au Mozambique, au Malawi, en Tanzanie, en Angola... Plus au nord du continent, le Soudan va produire en partenariat avec une entreprise italienne 500 000 tonnes de sucre d'ici trois ans. Enfin, en Sierre Leone et au Nigeria des unités importantes de production de sucre et d'éthanol verront bientôt le jour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail