Littérature sans frontières

2. Hervé Claude : «Les ours s'embrassent pour mourir»

Audio 26:31
©Zelda Zabrinsky

Longtemps journaliste de télévision où il a présenté les journaux et plusieurs magazines, Hervé Claude est aussi écrivain. Auteur d'une quinzaine de livres, il vient de publier un polar sous le titre Les ours s'embrassent pour mourir, aux éditions Actes Sud. Un roman qui se déroule en Australie où Hervé Claude vit deux mois par an.

Publicité

©DR

PRESENTATION DE L'EDITEUR

Ashe a rendez-vous pour la première fois avec Victor à l’aéroport de Melbourne. Depuis des mois, ils correspondent sur un site de rencontres. Les beaux yeux et l’humour du garçon ne sont pas les seules raisons qui ont décidé Ashe à lui rendre visite. Sur la page de Victor, à la rubrique «Mes amis», une photo l’a intrigué. Celle d’un revenant. Un homme croisé à Paris à l’époque où il enquêtait pour une société d’assurances. Un homme qu’Ashe croyait disparu à jamais… Décidé à éclaircir l’affaire, il fonce tête baissée dans un piège machiavélique, quelque part sur la plus belle mais la plus dangereuse côte australienne, celle du sud. A Perth, dans l’Ouest, les semaines passent, et Ange Cattrioni, l’ami indéfectible d’Ashe, s’inquiète et se lance à la recherche de son comparse. L’heure est venue de quitter le réseau virtuel pour affronter la réalité. Juste au moment où, au nord de Melbourne, au plus fort de l’été, de monstrueux incendies ravagent le bush. Il est de meilleurs endroits pour se livrer à une course poursuite.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail