Accéder au contenu principal
Cap océan Indien

Seynabou Tall, chargée des questions du genre dans l’océan indien au Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA)

Audio 05:36
Le logo du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA).
Le logo du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA). © UNFPA/Wikipédia
Par : Sophie Ribstein

Il y a quelques jours, le Fonds des Nations unies pour la population et la commission de l’Océan indien ont lancé une plateforme régionale pour lutter contre les violences faites aux femmes dans la région. Face à ce fléau, Madagascar, Maurice, les Comores, les Seychelles, l’île de Rodrigues et le département de La Réunion ont décidé d’unir leurs efforts et d’harmoniser les pratiques pour mieux prendre en charge les victimes.La semaine dernière, des délégations des différents pays étaient à La Réunion pour s’inspirer des « bonnes pratiques » mises en place à La réunion pour lutter et prévenir les violences : visite de centre d’hébergement d’urgence ou de la ligne d’écoute disponible 24h/24 le 115.Seynabou Tall, initiatrice du projet sur l’océan et responsable des questions du genre au Fonds des Nations unies pour la population est au micro de Sophie Ribstein et elle explique la stratégie régionale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Publicité

A voir et à lire sur Le site du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) : http://www.unfpa.org/public/

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.