Accéder au contenu principal
Reportage international

La Corée du Sud veut limiter le nombre de ses enfants adoptés à l’étranger

Audio 02:33
AFP / Park Ji-Hwan

La Corée du Sud est l'un des cinq premiers pays au monde à avoir recours à l'adoption internationale. Depuis les années 50, quelque 200 000 enfants sud-coréens ont ainsi été adoptés par des parents étrangers. Malgré l'accession de la Corée du Sud au rang des pays développés, ce flux n'a pas cessé.

Publicité

Aujourd'hui, Séoul veut limiter leur nombre. Le gouvernement vient de voter une nouvelle loi sur l'adoption, qui a créé un débat très vif car l'adoption domestique, mal acceptée dans une société qui insiste sur l'importance des liens du sang, ne suffit pas à contrebalancer la réduction des adoptions internationales.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.