Accéder au contenu principal
Reportage international

Les «modérés» tentent de résoudre la crise yéménite

Audio 02:34
Un manifestant blessé à Sanaa, le 18 mars 2011.
Un manifestant blessé à Sanaa, le 18 mars 2011. Reuters/Khaled Abdullah
Par : Charlotte Velut
4 mn

Membre de la puissante tribu yéménite Bakil, Mohamed Abou Louhoum, est très écouté par la rue qui l’a même choisi comme membre du conseil transitoire présidentiel, une structure destinée à sortir de la crise. L’homme se trouve à la tête du nouveau parti politique le « Bloc de la justice et de l’édification » créé en avril dernier suite aux évènements du 18 mars où 50 manifestants anti-régime avaient trouvé la mort. Le parti se compose essentiellement d’anciens ministres et de membres du parti présidentiel en rupture avec la politique menée par le régime durant la révolte populaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.