Accéder au contenu principal
Appel presse européenne

Mohamed Ben Madani, rédacteur en chef de la Revue du Maghreb à Londres

Audio 04:16

La Grande-Bretagne s'est engagée ce lundi 22 août, à faire en sorte que l'ONU apporte rapidement son aide au Conseil national de transition (CNT) des rebelles pour assurer le passage de pouvoir en Libye. Le Premier ministre britannique a appelé le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à rendre les armes, alors que ses soldats luttent encore pour protéger sa résidence de Bab al Aziziah.BP, qui a dû suspendre en début d'année le lancement d'une campagne d'exploration pétrolière en Libye, espère y redémarrer ses activités dès que la situation le permettra, et en a informé le CNT, a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe britannique. La présence de BP en Libye est très controversée. Certains responsables américains soupçonnent la compagnie britannique, malgré ses dénégations, d'avoir exercé des pressions sur les autorités du Royaume-Uni en vue d'obtenir la libération du Libyen Abdelbaset al-Megrahi, condamné pour l'attentat de Lockerbie en 1988, afin d'obtenir le contrat d'exploration.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.