Mémoire d'un continent

Histoire immédiate : La Libye après Kadhafi

Audio 19:29
Tripoli, le 20 octobre 2011, après l'annonce de la mort de Mouammar Kadhafi.
Tripoli, le 20 octobre 2011, après l'annonce de la mort de Mouammar Kadhafi. REUTERS/Ismail Zitouny
Par : Elikia M'Bokolo
21 mn

C’est en utilisant les techniques de l’«histoire immédiate» qu’on mesure toute la complexité de la situation libyenne. C’est bien de l’intérieur du pays qu’est parti le processus politico-militaire du renversement du régime, l’ONU et l’OTAN n’intervenant qu’un mois après. Le Conseil National de Transition (CNT) apparaît comme une coalition à l’équilibre précaire de plusieurs forces : anciens du régime de Kadhafi ; musulmans de multiples obédiences ; groupes politiques à l’enracinement mal connu. Par conséquent, si la reconstruction économique est assurée, grâce aux revenus pétroliers, la construction d’un ordre démocratique sera beaucoup plus difficile.

Publicité

Avec Bruno Callies de Salies (Le Grand Maghreb contemporain : entre régimes autoritaires et islamistes combattants, J. Maisonneuve, 2010).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail