Allô Bruxelles

Régis Dandoy, chercheur au Centre d’étude de la vie politique de l’Université libre de Bruxelles

Audio 03:38
Des militants de l'organisation d'extrême droite EDL à Londres.
Des militants de l'organisation d'extrême droite EDL à Londres. Reuters/Toby Melville

Le 11 novembre marque la date anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Ce conflit sur le continent européen est né, entre autres, des nationalismes exacerbés et de conflits économiques. Or, cette année, alors que l'Europe est plongée dans la crise, les formations politiques d’extrême droite progressent en Europe. Selon une étude publiée par un centre de réflexion britannique, c'est surtout vrai chez les jeunes de moins de 30 ans. Ils se sentent abandonnés par les partis traditionnels.