Chronique agriculture et pêche

Dégradation des sols, l'exemple du Sénégal

Audio 02:58
Une plantation d'arachide et de mil à Niakhar, au Sénégal.
Une plantation d'arachide et de mil à Niakhar, au Sénégal. Yves Paris/ IRD
Par : Sayouba Traoré
4 mn

C’est une affaire sérieuse. Sur les 133 millions d’hectares de terre dégradée par la surexploitation de la couverture végétale pour des besoins domestiques, 50% sont situés en Afrique. 36% des sols dégradés par le surpâturage sont situés en Afrique. Quant aux sols dégradés par les pollutions industrielles, la quasi-totalité se trouve en Europe. Résultat : 46,4% des sols connaissent une baisse importante de productivité, et 15,1% des sols ne sont plus utilisables pour l’agriculture. Pour l’agriculteur, cela signifie une baisse de la production agricole, qui entraîne un appauvrissement des familles, entraînant à son tour des migrations. Quelles sont les causes de cette dégradation des sols ? Et en d’autres termes, nous allons voir comment un cultivateur dégrade sa terre et en creux, ce qu’il ne faut pas faire.