Revue de presse française

A la Une : haro sur Hollande !

Audio 04:55

Publicité

Le débat pré-électoral se durcit, avec comme principale cible, le candidat socialiste. « Les ténors entrent en campagne », relève Le Figaro en Une qui note cette charge hier soir du Premier ministre : « Fillon taille en pièces le projet de Hollande », s’exclame le journal. « Fillon s’est énervé, franchement, précise Le Figaro, pour attaquer une gauche “donneuse de leçons” », qualifiant, entre autres, « François Hollande d’“irresponsable” », et le sommant de « “dire clairement que la dépense publique doit baisser dans notre pays”. »

 Les attaques fusent également à gauche… Le bras-de-fer avec les Verts à propos du nucléaire se poursuit. Après Eva Joly, c’est Daniel Cohn-Bendit qui monte au front dans Libération. « Hollande est en train de se ségoliniser, affirme l’eurodéputé Vert. Il a fait une bonne primaire et juste après, il est déjà en cellule de crise alors que rien n’a commencé. »

Posture mitterrandienne ?

« A gauche, rien de nouveau : l’union est un combat, commente Le Progrès. Les rafales de petites phrases fusent dans tous les sens, entre deux promesses d’accord de gouvernement. C’est je t’aime moi non plus façon politique, un tiers de conviction et trois quarts d’ego. »

François Hollande intransigeant sur le nucléaire, et bien tant mieux, s’exclame la Voix du Nord : « sa crédibilité présidentielle passe aussi par la fermeté qu’il saura, ou non, afficher par rapport aux exigences d’Europe Écologie – Les Verts et du Front de gauche. Le débat sur la sortie ou non du nucléaire, ou sur la ligne à suivre au sein de l’Union européenne, c’est pour lui l’occasion de montrer qu’il ne se laisserait pas imposer ses choix par d’éventuels partenaires. Le vrai danger pour François Hollande, affirme le quotidien nordiste, serait un réveil des critiques à l’intérieur du parti, venant des perdants de la primaire. Ce danger-là paraît cependant écarté tant la défaite de 2007 est encore dans tous les esprits. »

Sud Ouest ose la comparaison avec François Mitterrand… « Tel Mitterrand subissant sans broncher en 1980 les attaques de ses “partenaires” communistes, Hollande évite de répliquer, sur le même ton qu’eux, à Joly et Mélenchon. Il a raison : il est en position de force et il sait que le mistigri de la division porte malheur à ceux qui s’en saisissent. »

Analyse similaire pour La République des Pyrénées : « François Hollande peut y gagner une image de fermeté qui ne serait après tout qu’une répétition de la campagne de François Mitterrand qui n’avait rien négocié avec le PCF avant le premier tour de la présidentielle et joué l’ouverture au second, fort de ses chances de victoire. »

Chasse aux fraudeurs sociaux…

Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy, candidat non encore déclaré, poursuit sa stratégie d’occupation du terrain… Nicolas Sarkozy qui « veut frapper fort, affirme Le Parisien. En déplacement aujourd’hui à Bordeaux, le chef de l’Etat va prononcer un “gros” discours, selon l’Elysée, sur la lutte contre les fraudes sociales. Un thème qui n’est pas dénué d’arrière-pensées politiques, relève le journal, à quelques mois de la présidentielle. Nicolas Sarkozy cherche à cajoler les catégories populaires et les électeurs du FN. »

En effet, renchérit La Nouvelle République du Centre Ouest, « la fraude, voilà un bon thème de campagne. Nicolas Sarkozy qui va taper très dur contre les tricheurs ce matin à Bordeaux a choisi son objectif : les arrêts maladie intempestifs. C’est la nouvelle cible gouvernementale : en pleine période de vaches maigres, dénoncer, contrôler et punir ceux qui tirent au flanc pour un oui ou un non, est fatalement bien compris. Avec un discret rappel au “travailler plus” de 2007. »

Autre sujet de campagne, la famille

« La famille revient dans le débat », c’est le grand titre de La Croix qui remarque « qu’à l’approche de la présidentielle, la politique familiale est l’objet de nombreuses discussions. Les initiatives se multiplient et les clivages se creusent. » La Croix pointe trois sujets particulièrement brûlants : la remise en question de l’universalité des aides aux familles, notamment les allocations familiales qui sont les mêmes qu’on soit rmiste ou très riche ; le problème de la garde des jeunes enfants ; et la reconnaissance ou non des familles homoparentales. Autant de thèmes donc,affirme La Croix, qui « seront présents dans les débats », comme la crise de la dette, l’avenir du nucléaire, le chômage et l’emploi des jeunes.

Accélérateur ?

Enfin, le succès fou du film Intouchables n’en finit plus d’alimenter les rubriques Art et spectacles… Avec un énième papier ce matin dans Le Figaro. Déjà, 5 millions de spectateurs, il est vrai… « Intouchable : de la réalité à la fiction », titre le journal qui nous relate par le menu l’histoire vraie qui a inspiré cette comédie : celle de la rencontre entre un homme d’affaires devenu tétraplégique et son garde-malade, ex-caïd de banlieue…

Justement, signale L’Est Républicain, ce film « au succès incroyable sert d’introduction à la quinzième Semaine pour l’emploi des handicapés », qui s’est ouverte lundi. En la matière, « il y a des lois, des quotas, mais les mentalités changent lentement, relève le quotidien lorrain. Ce film phénomène va peut-être servir d’accélérateur. »

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail