En sol majeur

1. Roberto Alagna

Audio 19:31
Le ténor franco-italien Roberto Alagna.
Le ténor franco-italien Roberto Alagna. DR
Par : Yasmine Chouaki
21 mn

La carrière de Roberto Alagna a des airs de roman. Il naît de parents siciliens installés en banlieue parisienne. Dans la famille, tout le monde chante, et il n’est pas (lui dit-on) celui qui a la plus belle voix : il arrive qu’on le prie de se taire quand chante l’oncle au timbre ensoleillé. Mais il a la vocation. Il aguerrit sa technique vocale en écoutant les enregistrements des grands ténors du passé et en suivant les conseils d’un vieux maître, Rafael Ruiz. Pendant des années, il va, le soir, pousser la rengaine dans les cabarets en s’accompagnant à la guitare. Mais son jardin secret, c’est l’opéra, et son idole, c’est Pavarotti. Aussi, lorsque le ténorissimo vient à Paris signer des dédicaces dans un grand magasin, le jeune Alagna se glisse dans la foule, parvient à l’approcher, à lui dire quelques mots. Les mots justes, sans doute, car le voici invité à une audition par le maestro. Il s’y rend, et gagne son billet pour la finale du Concours Pavarotti à Philadelphie. Qu’il remporte. Nous sommes en 1988, il a vingt-quatre ans...Retrouvez l'intégralité de sa biographie officielle ici. Son nouvel album Pasion vient de sortir chez Deutsche Grammophon.

Publicité

Les choix musicaux de Roberto Alagna

Roberto Alagna Historia de un amor

Rosa Balistreri Carzari Vicaria

Roberto Alagna dans Verdi ou dans Gounod

Tom Jones I Will never Fall In love Again

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail