Accéder au contenu principal
Allô Bruxelles

Aymeric Elluin, chargé de la campagne «Armes et impunité» chez Amnesty International

Audio 04:40
Aux Etats-Unis, 3 452 personnes attendent leur exécution dans les couloirs de la mort. (Source: Death Penalty Information Center, 21/09/2011).
Aux Etats-Unis, 3 452 personnes attendent leur exécution dans les couloirs de la mort. (Source: Death Penalty Information Center, 21/09/2011). ZaldyImg/Flickr/Wikipédia

Une décision de l'Union européenne pourrait en partie remettre en cause les exécutions capitales aux Etats-Unis. La Commission a en effet décidé de rendre plus strict le contrôle des exportations de certains produits nécessaires aux injections létales comme le thiopental de sodium. Cette substance permet d’endormir les condamnés à mort avant de leur injecter les deux autres produits utilisés dans la procédure d'exécution. Les entreprises européennes devront désormais s’assurer que leur anesthésiant servira uniquement à un usage médical. Ces problèmes d’approvisionnement ont déjà obligé certaines prisons américaines à reporter plusieurs exécutions.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.