Invité Afrique

Jean Omer Beriziky, Premier ministre malgache

Audio 04:39
Jean Omer Beriziky.
Jean Omer Beriziky. AFP

« Je peux vous assurer que le gouvernement, à aucun moment n’avait donné l’ordre de fermer les aéroports à Madagascar. Le retour de l’ex-président était possible. Cependant, j’aurais souhaité que le retour de monsieur Ravalomanana se fasse dans d’autres conditions. Je pensais qu’il était possible d’arriver à une solution consensuelle… »

Publicité

Hier, samedi 21 janvier, l’ex-président Marc Ravaloma n’a pas pu regagner son pays. L’avion qui devait le ramener à Antananarivo a dû faire demi-tour et revenir à Johannesburg. L’ancien président malgache, en colère, assure qu’il va tout de même revenir un jour sur la Grande île et souhaite que la communauté internationale réagisse, assurant que la feuille de retour n’est pas respectée et qu’il devait pouvoir rentrer dans son pays « sans conditions ».
Difficile en tout cas de savoir qui a donné l’ordre de fermer tous les aéroports de l’île. L’invité Afrique ce matin, le Premier ministre malgache Jean Omer Beriziky. Il répond à Guillaume Thibault.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail