Littérature sans frontières

1. Bi Feiyu - Les Aveugles

Audio 19:31

Nous recevons le romancier chinois Bi Feiyu qui vient de se voir attribuer deux prestigieux prix littéraires en Asie, le prix Mao Dun, le « Goncourt » chinois et le Man Asia Prize.Son sixième roman « Les Aveugles », paraît en France chez Philippe Piquier.  

Publicité

Après avoir plongé ses lecteurs dans les coulisses de l’opéra chinois, Bi Feiyu nous entraîne cette fois dans le monde inconnu des masseurs aveugles.

Une quinzaine d'aveugles pratiquent, dans un cabinet médical, des massages destinés à soulager la douleur et à soigner. « Le Tuina » Bi Feiyu nous fait pénétrer dans un monde inconnu où les non-voyants vivent une vie de travail très répétitive, mais où les caractères et les rapports humains sont très différents. L'auteur précise des traits de caractère : la patience, la superstition et le fatalisme (Comment tenir tête au destin ? La plus sûre, la plus efficace des attitudes tient en un mot : accepter »).

On est loin d'une étude sociologique, mais on apprend les différences entre un aveugle de naissance et un aveugle tardif. On sait l'importance pour les non-voyants de l'ouïe et de l'odorat, le rôle du toucher pour les masseurs, mais aussi pour les contacts entre eux. Les trajectoires entremêlées de ces hommes et femmes suivront un itinéraire à l’issue tragique. A côté des obstacles bien tangibles d’une réalité qui leur demeure partiellement cachée, les non-dits et l’amour-propre auront raison de leur fragile solidarité.

Un roman inoubliable traduit en français par Emmanuelle Péchenart. 

Bi Feiyu a 47 ans, son enfance a été quelque peu errante car son père, condamné comme « droitier » sous Mao, avait été envoyé travailler à la campagne. Ecole Normale, professeur puis journaliste, il se fixe à Nankin où il a été rédacteur du magazine littéraire de l'Union des écrivains.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail