Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Madagascar : commémoration, cette année, des 65 ans de l’insurrection dite du «29 mars 1947»

Audio 02:17
Andry Rajoelina (C) président de la Transition malgache, lors de la cérémonie officielle de commémoration de l’insurrection du 29 mars 1947  à Manakara, chef-lieu de la région Vatovavy Fitovinany.
Andry Rajoelina (C) président de la Transition malgache, lors de la cérémonie officielle de commémoration de l’insurrection du 29 mars 1947 à Manakara, chef-lieu de la région Vatovavy Fitovinany. andryrajoelinaenaction.com
Par : Bilal Tarabey
3 mn

Ce jour-là, plusieurs milliers de Malgaches s’étaient rebellés contre la France, puissance coloniale. La répression durera deux ans, avec un bilan qui va de 10 000 à 90 000 morts selon les études, soit l’une des guerres coloniales les plus meurtrières. Pourtant, Madagascar n’a commémoré cette insurrection nationaliste que 20 ans après son indépendance. Si la rancœur contre la France semble partie, la rancœur entre Malgaches est toujours présente. Reportage.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.