Chronique des matières premières

Chute des prix du gaz naturel aux Etats-Unis

Audio 01:44
Aux Etats-Unis, les prix du gaz naturel sont en chute libre.
Aux Etats-Unis, les prix du gaz naturel sont en chute libre. Marina Burity/ Wikimedia commons

La Chronique des matières premières nous emmène aujourd’hui aux Etats-Unis, où les prix du gaz naturel sont en chute libre depuis plusieurs jours. La faute à un hiver particulièrement doux…

Publicité

Avec une température moyenne de trois degrés Celsius entre décembre et février, les Etats-Unis viennent de traverser le quatrième hiver le plus chaud qu’ils aient connu depuis 1896. Qui dit hiver clément dit économies d’énergie. Les foyers américains ont largement abaissé leur consommation de gaz naturel, qui reste l’un des principaux combustibles utilisés pour se chauffer aux Etats-Unis.

A cette demande en baisse est venue s’ajouter une offre de plus en plus abondante avec l’exploitation des immenses gisements de gaz de schiste que compte le pays. Conséquence : les cours se sont effondrés ces derniers mois, passant à New York au-dessous des deux dollars le million de Btu. Ce qui n’était pas arrivé depuis janvier 2002.

Les analystes de TD Securities ne se disent pas surpris par cette chute vertigineuse. « Il était inévitable d’en arriver là », estime la société de stratégie en matières premières, qui s’attend avec le printemps à une stabilisation des cours du gaz naturel aux Etats-Unis, alors que la mise sous réserve des stocks devrait s’accélérer dans les prochaines semaines.

Au moment où les prix du gaz sont au plus bas, ceux de l’essence s’envolent. Les constructeurs automobiles étudient donc, de plus en plus sérieusement, l’utilisation du gaz comme carburant alternatif. Moins coûteux, il dégage également moins de CO2 que l’essence et est donc considéré comme plus écologique. Même si, à l’état brut, le méthane est bien plus nocif pour l’atmosphère et la couche d’ozone…

Les trois grands constructeurs américains ont déjà des véhicules roulant au gaz. Huit modèles différents chez Ford, deux fourgonnettes chez General Motors qui s’apprête à lancer deux pick-up trucks utilisant le même carburant. Et Fiat-Chrysler a présenté un modèle de véhicule lourd roulant au gaz naturel liquéfié, qui devrait être en vente cet été.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail