Mémoire d'un continent

Cameroun occidental : le désir de sécession

Audio
Discours d'Ahmadou Babatoura Ahidjo le 1er janvier 1960, jour de l'indépendance du Cameroun.
Discours d'Ahmadou Babatoura Ahidjo le 1er janvier 1960, jour de l'indépendance du Cameroun. AFP
Par : Elikia M'Bokolo
1 mn

Le référendum de 2011 sur l’indépendance du Soudan est venu brutalement réveiller la question du « désir de sécession » de plusieurs régions dans les Etats africains issus des partages coloniaux. A cet égard, le Cameroun est un véritable cas d’école. Protectorat allemand dès la fin du XIXème siècle, le Cameroun, devenu territoire sous «mandat» puis sous «tutelle», a été partagé entre les vainqueurs de la première Guerre Mondiale, la France et l’Angleterre. Avec l’indépendance, la partie sud du Cameroun britannique a voté son rattachement au territoire sous tutelle française. Depuis, plus rien ne semble aller.

Publicité

Avec : Michel Olinga, docteur en Etudes Anglophones.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail