Géopolitique, le débat

1 - Le Mali

Audio 19:31
Dioncounda Traoré, président par intérim, a quitté le Mali pour la France, le 23 mai 2012.
Dioncounda Traoré, président par intérim, a quitté le Mali pour la France, le 23 mai 2012. REUTERS/Luc Gnago

Exemple de démocratie réussie en Afrique: le Mali est aujourd’hui coupé en deux. Trois mois après le coup d’Etat qui a renversé le président élu Amadou Toumani Touré, les islamistes et les rebelles touaregs se sont emparés du Nord du pays. Au Sud, c’est aussi la confusion. Depuis l’agression en son palais de Dioncounda Traoré, le président par intérim et son départ pour la France, nul ne sait qui détient la réalité du pouvoir à Bamako. Toute la ceinture de l’Afrique sahélienne est menacée par ces événements du Mali. La Cedeao et l’Union africaine ont tenté en vains de trouver une solution par la négociation. Aujourd’hui, on privilégie l’intervention militaire, sous l’égide de l’ONU. Comment en est-on arrivé là et surtout, comment en sortir ?

Publicité

Invités :

1.- Marie-Roger Biloa, directrice du groupe de presse «Africa International» et du Club Millénium.

2.- Pierre Boilley, directeur du Cemaf, Centre d’études des mondes africains, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et spécialiste des Touaregs.

3.- Ismaël Maïga, universitaire malien, directeur du Centre d’études de langues et civilisations africaines de l’Université Paris 8.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail