Culture vive

1. Les cinémas d'Afrique des années 2000, un essai d'Olivier Barlet

Audio 19:31

Le relatif effacement des cinémas d'Afrique sur la scène internationale durant les années 2000 ne saurait masquer les profondes ruptures à l'oeuvre : nouveau rapport au réel, nouvelles stratégies esthétiques, émergence d'un cinéma populaire postcolonial. Olivier Barlet dégage ici les questions critiques que posent ces évolutions. Il livre ainsi une vision personnelle des récents développements de cinématographies encore méconnues qui luttent pourtant pour prendre leur place dans le cinéma mondial.Les cinémas d'Afrique des années 2000, Olivier Barlet - éditions L'Harmattan.

Publicité

Reportage : Elisabeth Lequeret
En ce début d'été, le Forum des images a choisi d'éclabousser la capitale de Technicolor. Au fil d'un cycle remarquable intitulé Paris vu par Hollywood, on redécouvre les grands classiques de la comédie, car la Ville Lumière a toujours été associée - dans l'imaginaire des maîtres américains - à la joie de vivre et à l'amour. Le type du Parisien et de la Parisienne s’est incarné dans le corps de quelques acteurs et actrices : Audrey Hepburn, Greta Garbo, Maurice Chevalier, qui représentaient aux yeux du public américain les caractéristiques des habitants de Paris : au menu, séduction, charme, frivolité et plus si affinités... promenade en 6 films, avec le critique de cinéma Jean-Christophe Ferrari.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail