Accéder au contenu principal
Edito Alain Genestar

Ouvriers d’Aulnay-sous-Bois : «L’Etat ne laissera pas faire!»

Audio 03:06
Les travailleurs de PSA devant leur usine à Aulnay-sous-Bois, le 12 juillet 2012.
Les travailleurs de PSA devant leur usine à Aulnay-sous-Bois, le 12 juillet 2012. AFP PHOTO MARTIN BUREAU
Par : Alain Génestar
4 mn

« Nous sommes tous des ouvriers d’Aulnay-sous-Bois », c’est ce que l’on dit habituellement pour exprimer sa solidarité avec des personnes marquées par une épreuve et pour souligner une appartenance à une même collectivité. Et bien après l’annonce, cette semaine, de la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois et la suppression de milliers d’emplois dans cette entreprise qui fabrique des Peugeot et des Citroën, deux marques mythiques qui appartiennent au patrimoine industriel national, il y a ce sentiment très fort de solidarité. Oui, les Français se sentent proches des ouvriers d'Aulnay. Et cela, François Hollande l’a compris.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.