Invité Afrique

Général Faustin Munene, ancien chef d’état-major des armées de RDC

Audio 05:10
Le logo de l'Armée de Résistance Populaire (ARP).
Le logo de l'Armée de Résistance Populaire (ARP). reveil-fm.com

« Depuis le début, c’est-à-dire le 17 mai 1997, j’ai fait partie de ceux qui ont libéré la RDC du régime dictatorial du président Mobutu. Et déjà, à l’époque du feu président Mzee Laurent-Désiré Kabila, j’ai découvert les non-dits de ceux qui prétendaient être nos alliés, c’est-à-dire, le cas précis, les Rwandais… »

Publicité

 Au Congo-Kinshasa, certains opposants ne croient plus à l’alternance par les urnes. C’est le cas du général Faustin Munene, ancien chef d’état-major des armées, qui a fui Kinshasa il y a deux ans, et s’est réfugié à Brazzaville, où il a créé l’Armée de résistance populaire (ARP).

Cet opposant congolais ne s’exprime pas souvent. Un mois après sa condamnation par contumace à la prison à perpétuité, Faustin Munene répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail