Chronique de Mamane

«Yes, we can» au Gondwana

Audio 02:40

(Rediffusion du 30 janvier 2012)

Publicité

Oui, tous les Gondwanais le savent. Ce qui fait le charme de notre chère Très Très Démocratique République, c’est que tous les jours, toutes les minutes et toutes les secondes, les citoyens de ce beau pays redonnent vie à la célèbre phrase attribuée au chimiste Antoine Laurent de Lavoisier « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail