Appel presse européenne

Francisco de Andrés, journaliste au quotidien espagnol «ABC»

Audio 02:48
Un drapeau de l'ETA, en pays basque espagnol.
Un drapeau de l'ETA, en pays basque espagnol. Wikimedia

Une trentaine de prisonniers du groupe armé basque ETA ont commencé une grève de la faim dans des prisons d'Espagne et de France par solidarité avec un autre détenu, gravement malade et qui demande sa libération, a annoncé jeudi 9 août 2012 une association de familles.Vingt-huit détenus des prisons de Villefranche-sur-Saône, en France, Séville et Castellon, en Espagne, « sont en grève de la faim », a affirmé l'association de familles de détenus Etxerat dans un communiqué.Iosu Uribetxebarria, un prisonnier de l'ETA, qui souffre d'un cancer, « est en grève de la faim depuis deux jours et son état de santé est très grave, c'est pour cela que les prisonniers et prisonnières basques mènent des actions en signe de soutien ».Francisco de Andrés est journaliste au quotidien espagnol ABC