Géopolitique, le débat

2 - Ceuta et Melilla, et flux migratoire vers l’Espagne

Audio 19:29
Le poste frontière de Beni-Ensar entre le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla.
Le poste frontière de Beni-Ensar entre le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla. AFP

Séquelle de la reconquête des rois catholiques sur les Maures, Ceuta et Melilla sont deux ports de la rive marocaine de la Méditerranée, sous souveraineté espagnole depuis 500 ans. Le statut de ces deux villes est l'objet d'un désaccord permanent entre Madrid et Rabat.Le Maroc considère que ces deux enclaves font partie de son territoire et sont indûment occupées par les Espagnols. La question de Ceuta et Melilla reste donc extrêmement sensible entre Marocains et Espagnols. Les questions d'immigration et, plus récemment, les revendications djihadistes viennent compliquer la situation. Quelle est l'importance géostratégique de ces 2 enclaves ? L'Espagne peut-elle en céder la souveraineté au Maroc ? Comment se positionnent les alliés des 2 pays ?

Publicité

Invités :

1.- Jean-Jacques Kourliandsky, spécialiste de l'Espagne, chercheur à l'IRIS, l'Institut de relations internationales.

2.- Pierre Vermeren, Professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste du Maroc.

3.- Abdellah Tourabi, Marocain, journaliste et chercheur, spécialiste de l'islamisme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail