Accéder au contenu principal
Bonjour l'Europe

Hongrie : le tourisme victime de l'autoritarisme du pouvoir

Audio 02:30
Le public au concert du groupe nord-américain Anti-Flag, pendant le festival de Sziget, à Budapest, le 9 août.
Le public au concert du groupe nord-américain Anti-Flag, pendant le festival de Sziget, à Budapest, le 9 août. REUTERS/Bernadett Szabo

Cette année, le bilan du festival de musique Sziget, à Budapest, est en demi-teinte. Pour la première fois en vingt ans, le nombre de visiteurs a diminué, surtout parmi les Européens de l’Ouest. Ils étaient 10% de moins que l’an dernier. Selon les organisateurs, c'est plutôt à cause de la mauvaise image de l’Hongrie à l’étranger.  

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.