Grand reportage

Quand les Indiens d’Amazonie jouent du baroque (rediffusion)

Audio 19:00
Salle de classe dans l'école de musique de Santa Ana de Velasco.
Salle de classe dans l'école de musique de Santa Ana de Velasco. Reza Nourmamode/ RFI

La grande musique a un second foyer, bien loin des capitales européennes : l’Amazonie bolivienne. Arrivée dans les malles des missionnaires jésuites à la fin du XVIIème siècle, la musique européenne de la fin de la Renaissance et du baroque y a, en effet, trouvé un terreau plus que fertile. Les indigènes devinrent eux-mêmes, en l’espace d’un demi-siècle, des musiciens remarquables, capables de composer des vêpres, des sonates et des opéras. Aujourd’hui encore, leurs descendants, vivant pourtant en grande majorité dans la pauvreté, perpétuent une tradition qui a failli tomber dans l’oubli.(Rediffusion du 12 juin 2012).