Accéder au contenu principal
Priorité santé

1. La mortalité infantile au Bangladesh (rediffusion)

Audio 19:30
Bidonville de Kamalapour.
Bidonville de Kamalapour. RFI/Didier Bleu

Un enfant sur 15 né au Bangladesh meurt avant d’avoir atteint l’âge de 5 ans. Le Bangladesh, c’est 160 millions d’habitants dont 15 millions d’enfants de moins de 5 ans qui vivent sur un territoire grand comme le 1/3 de la France, régulièrement confrontés à des inondations et des cyclones. Avec plus de 1100 habitants au Km2, c’est le pays qui connaît la plus forte densité de population au monde.

Publicité

Dhaka, la capitale compte 16 millions d’habitants dont 1/3 qui vit dans des bidonvilles. C’est bruyant, pollué avec une chaleur parfois écrasante. Pneumonie, diarrhées, malnutrition, sont des causes fréquentes de décès des enfants. Des maladies évitables mais qui demandent des moyens pour la prévention et la prise en charge.

La lutte contre cette mortalité infantile fait partie des objectifs du millénaire pour le développement. En 2000, les États membres de l’ONU s’étaient engagés à réduire des 2/3 le taux de mortalité infantile. Le Bangladesh a fait de gros progrès dans ce domaine, ce taux est passé en un peu plus de 15 ans de 133 décès avant l’âge de 5 ans pour 1000 naissances à 65.

Comment ces progrès ont-ils été possibles ? Quels sont les grands défis qui restent à surmonter ?

C’est ce que nous allons voir avec un reportage :
- Dans le Nord-Est du pays dans la région de Moulvi Bazar.
- A l'ICDDRB, le Centre international de recherche sur les maladies diarrhéiques.
- Dans un des bidonvilles de Dhaka.

 

Priorité Santé - Reportage au Bangladesh

 

Avec le soutien de l'Union Européenne

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.