Invité Afrique

Côte d'Ivoire : Mamadou Koulibaly, ancien président de l'Assemblée nationale

Audio 05:33
Mamadou Koulibaly.
Mamadou Koulibaly. AFP/Kambou Sia

« Il y a plusieurs éléments qu’on peut signaler. Le premier, c’est que nous n’avons pas en ce moment des systèmes de défense et de sécurité en Côte d’Ivoire. On n’a pas d’armée, on n’a pas de police ni de gendarmerie. Ces corps vivent dans la frayeur, dans la division, et il est difficile pour ces corps organisés comme l’armée, la gendarmerie et la police, d’assurer la sécurité des populations si eux-mêmes ne sont pas déjà sécurisés. »

Publicité

Depuis plusieurs semaines, des groupes armés attaquent les casernes d'Abidjan et de ses environs. Le gouvernement accuse des partisans de l'ancien président Laurent Gbagbo de vouloir déstabiliser le pays. Pour l'opposant Mamadou Koulibaly, ancien président de l'Assemblée nationale, la situation est plus complexe que ce que prétend le pouvoir. Il y a trop de frustration parmi les anciens combattants et les forces de défense et de sécurité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail