Atelier des médias

2. Emission spéciale « Visa pour l'image », festival international du photojournalisme à Perpignan

Audio 26:31

 A l'occasion de Visa pour l'Image, l'équipe de l'Atelier a rentré les auteurs du webdocumentaire Défense d'Afficher. En fin de deuxième partie, rencontre avec deux photojournalistes et un éditeur autour de Révolutions, le livre posthume de Rémi Ochlik

Publicité

Mercredi 5 septembre, le prix France24-RFI du webdocumentaire 2012 a été remis à l'équipe de "Défense d'Afficher". 

Apres Le corps incarcéré en 2009, Prison Valley en 2010, deux webdocumentaires qui parlaient de prison et d'emprisonnement. Après La Zone de Guillaume Herbaut et Bruno Masi qui a été récompensé l'an dernier, leur film parlait de la zone de Tchernobyl. Cette année, le jury du prix, présidé par Guillaume Herbaut, a choisi à l'unanimité de récompenser Défense d'afficher. Un webdocumentaire diffusé notamment sur internet par France télévision consacré au street art, à l'art de la rue. C'est la premiere fois qu'un sujet culturel est distingué par ce prix. Un sujet culturel mais aussi un sujet d'actualité tant l'art de rue, le street art est un mode d'expression en phase avec les années de révoltes et de révolution que nous vivons ces temps -ci.

Les trois auteurs du webdocumentaire Défense d'Afficher
Anthony Ravera

Jeanne Thibord (à droite), Sidonie Garnier (au centre) et Francois Legall auteurs et producteurs de Défense d'Afficher sont passés nous voir à Perpignan à l'occasion de Visa pour l'Image. L'occasion de revenir sur leur oeuvre collective et d'évoquer le discours politique et la démarche médiatique des street-artistes racontés dans le projet. 

 Ci-dessous, un des huit films principaux du webdocumentaire. Il est consacré à l'artiste brésilien Orion. 

RFI DOSSIER SPECIAL VISA POUR L'IMAGE 2012

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail