Reportage international

Corée du Sud : des chercheurs de tunnels nord-coréens

Audio 02:37
Séoul, la capitale sud-coréenne.
Séoul, la capitale sud-coréenne. Wikipedia

Les deux moitiés de la Corée divisée, le Nord et le Sud, n’ont jamais signé de traité de paix, et sont techniquement en guerre depuis plus de 60 ans. En Corée du Sud, l’armée nord-coréenne continue d’être perçue comme une formidable menace, qui justifie un service militaire d’une durée de deux ans, et la présence permanente de près 28 000 soldats américains.Mais pour certains Sud-Coréens, la peur du Nord confine à la paranoïa. C’est notamment le cas d’une petite association de patriotes, dont les membres sont convaincus que leur pays est parcouru de tunnels d’infiltration creusés par l’armée ennemie.