Accéder au contenu principal
En sol majeur

1. Dominique Saatenang

Audio 19:31
Dominique Saatenang.
Dominique Saatenang.
Par : Yasmine Chouaki
22 mn

Les Chinois l’ont surnommé « L’Aigle Noir », les Africains « Le Bruce Lee Africain », les Européens « Le Chinois Noir »… L’histoire de Dominique Martin Saatenang (DMS) est une aventure hors normes, celle d’un Camerounais parti un jour d’Afrique pour la Chine bousculer l’ordre établi d’un art martial ancestral et vivre un destin exceptionnel.DMS est né dans le village de Bafou au Cameroun, dont son grand-père est Roi. Dès l’âge de 8 ans, le prince commence à jouer dans l’équipe de football de son école élémentaire. A 10 ans, le footballeur en herbe devient capitaine de l’équipe de l’école. C’est alors qu’il voit pour la première fois à l’écran le film de Bruce Lee « Opération Dragon » au Cinéma Omnisport de Douala, suscitant une vocation immédiate de pratiquer les arts martiaux.Défiant alors les pressions et attentes familiales, DMS débute au collège la pratique du Wushu et entre à l’école des « Tigres Noirs » avec le secret espoir d’aller en Chine pour terminer sa formation.Cet espoir se muera en réalité des années plus tard lorsque, armé d’un Master de gestion, le jeune businessman vend tous ses biens en Afrique (Société, écoles de wushu) pour aller en Chine poursuivre ses études de Wushu. Il est exceptionnellement accueilli par le Temple de Shaolin. Par la suite, les experts chinois le recommandent à l’Université de Sport de Beijing, il en sortira diplômé en Wushu après un brillant cursus : juge et arbitre Mondial, expert en Wushu.DMS est aujourd’hui le premier noir et quatrième étranger non chinois consacré membre du Temple de Shaolin de la 34ème génération sous le nom de SHI YAN MAI, par l’Abbé supérieur du Temple SHI YONG XIN.→ Un portrait de Dominique Saatenang sur le site Jeuneafrique.com→ Une vidéo de Dominique Saatenang au Temple Shaolin ici 

Publicité

Les choix musicaux de Dominique Saatenang

Christophe Les mots bleus

Maître Shaolin- Zhong Fei

Thriller de Michael Jackson ou Waka Waka de Shakira

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.