Accents d'Europe

Anders Behring Breivik

Audio 19:31
L'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, le jeudi 21 juin 2012 à l'écoute du réquisitoire, à Oslo.
L'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, le jeudi 21 juin 2012 à l'écoute du réquisitoire, à Oslo. Reuters / Berit Roald

La Norvège en a terminé avec le volet judiciaire des attaques du 22 juillet 2011, mais pas encore avec Anders Behring Breivik… Le terroriste a été condamné à 21 ans de prison ainsi qu’à une mesure de rétention de sûreté, ce qui signifie qu’il restera derrière les barreaux tant qu’il sera jugé dangereux pour la société (potentiellement à vie).Mais, depuis sa cellule de prison, il entend bien peser et même participer au débat public en développant ses thèses fascistes, anti-immigration et anti-musulmans, comme il l’avait fait lors de son procès. Comment la Norvège, dont le système carcéral est l’un des plus respectueux de l’individu, peut-elle traiter le cas Breivik sans contrevenir aux libertés fondamentales auxquelles l’extrémiste a toujours droit ? Peut-elle, ou doit-elle, censurer les propos futurs d’Anders Behring Breivik ?

Publicité

Quelle liberté d’expression pour Anders Behring Breivik? Le système carcéral norvégien lui laisse en théorie une grande latitude pour communiquer avec l’extérieur… Le reportage à Oslo de Grégory Tervel.

En Italie, liberté d'expression artistique pour le détenu à perpétuité Aniello Arena, vedette du dernier film de Matteo Garrone. Avec Mathilde Auvillain.

Chronique Jeunes.
La slutwalk, la marche des salopes, passe de nouveau par Paris cette année. Avec Eve Minault.

Jouer pour renouer les liens sociaux, expérience menée à Varsovie par un art-thérapeute français. Avec Maya Szymanowska.


Deux invités plutôt déplacés dans la cathédrale de Leicester:
Jeanne D'Arc et Richard III. Avec Marie Billon.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail