Reportage international

Elections municipales en Bosnie-Herzégovine ce dimanche

Audio 02:10
Srebrenica le 6 octobre 2012.
Srebrenica le 6 octobre 2012. REUTERS/Dado Ruvic

Une fois encore, c’est la ville martyre de Srebrenica qui cristallise toutes les tensions entre les partis nationalistes serbes et bosniaques. En jeu, cette fois-ci, la révision des listes électorales. Jusqu’à présent, toutes les personnes enregistrées dans la commune en 1991, avant la guerre, y avaient ainsi conservé le droit de vote. Ce statut particulier avait pour but de contrecarrer les effets du nettoyage ethnique, mais cette année, en théorie, seuls les véritables résidents de la commune auront le droit de voter dimanche.Pourtant, on est encore loin du compte, car les partis politiques ont poussé les anciens habitants à déclarer une résidence fictive dans la ville, ainsi que l’explique Srdjan Jovanovic, un chômeur serbe d’une trentaine d’années.