Le débat africain

1. Accaparement des terres en Afrique

Audio 19:31
Souvent en Afrique, l'Etat est propriétaire de la terre, et les paysans n'ont que les droits d'usage.
Souvent en Afrique, l'Etat est propriétaire de la terre, et les paysans n'ont que les droits d'usage. AFP

Des espaces octroyés, loués ou vendus à des multinationales pour de l'agribusiness. Des paysans expropriés. Il est difficile de quantifier ce phénomène mondial, même si l'on parle désormais de plus de 50 millions d'hectares de terres accaparées rien que sur le continent africain. En cause? Une flambée du prix des produits alimentaires et une demande croissante en bio-carburants.Le Débat Africain se penche cette semaine sur le fléau de l'accaparement des terres en Afrique.

Publicité

Avec:

- Olivier De Schutter, rapporteur spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le droit à l'alimentation

- Mamadou Biteye, directeur régional Oxfam GB Afrique de l’Ouest

- Roland Ravatomanga, ministre de l’Agriculture malgache

- Samuel Nguiffo Téné, responsable du Centre pour l'environnement et le développement au Cameroun.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail