Autour de la question

2. Et si la science avait trahi ses propres idéaux ?

Audio 26:31

Deuxième partie de l'émission avec Michel Faucheux, sociologue, pour tenter de répondre à la question : « Et si la science avait trahi ses propres idéaux ? »

Publicité

La science a-t-elle toujours été au service de la vérité ? Si elle a été entravée au cours de l'Histoire par le pouvoir politique ou religieux, elle s'est parfois aussi rangée d'elle-même du côté du pouvoir, jusqu'à se dévoyer. Jusqu'à trahir ses propres idéaux. A partir de la révolution industrielle, la science moderne a changé de voie, se mettant au service d'entreprises de destruction industrielle.
S'abandonnant à une nouvelle tentation de Faust, concédant un pouvoir illimité à la technique, elle fabrique un ordre artificiel du monde dont l'être humain n'est plus qu'un appendice.
Pour nous éclairer sur le sujet, nous recevons Michel Faucheux, sociologue, maitre de conférences à l'Institut national des sciences appliquées de Lyon, auteur du livre « La tentation de Faust ou la science dévoyée » paru aux éditions de l'Archipel. 
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail