Accéder au contenu principal
Grand reportage

Li Keqiang, de «jeune instruit» à Premier ministre chinois

Audio 19:31
La maison natale du père de Li Keqiang.
La maison natale du père de Li Keqiang. © RFI/Stéphane Lagarde

Les «jeunes instruits  au pouvoir en Chine. Parmi les hommes qui seront désignés pour diriger le pays à l’occasion du 18ème Congrès qui s’ouvre le 8 novembre 2012 à Pékin, nombre d’entre eux ont été envoyés à la campagne à la fin de la révolution culturelle. C’est ce qu’on a appelé le mouvement des «jeunes instruits». Une «génération perdue», comme l’a qualifiée le sinologue Michel Bonin, à l’exception de quelques-uns. Parmi eux, le futur Premier ministre chinois Li Keqiang, un autodidacte qui n’a rien oublié de son passé. Stéphane Lagarde a retrouvé ceux qui l’ont connu, à l’époque, dans les rizières.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.